RunMotion

Dany « finisheuse » d’une SaintExpress dantesque !

Dany finisheuse de la SaintExpress 2019

Les conditions dantesques de la SaintéLyon 2019 n’auront pas découragé Dany, qui est « finisheuse » de la SaintExpress ! Bravo, tu peux être fière de toi et savourer ton exploit. 

Comment s’est passé la SaintExpress (44km de la SaintéLyon – D+1000) ?

Je me suis préparée du mieux que j’ai pu, avec le peu de semaines avant l’objectif que je m’étais fixée. Je jongle entre le running et le crossfit – et j’ai pris beaucoup de masse depuis que je pratique ce sport. Malgré une grosse appréhension, et quelques doutes lorsque je me suis alignée au départ, je savais que je pouvais aller au bout, car je l’avais déjà fait par le passé.

Dire que les conditions de cette édition 2019 de la Saintélyon étaient mauvaises est un euphémisme. Nous avons eu le droit à des pluies torrentielles, des flaques à hauteur de genoux, des montées qui ressemblaient à des rivières et des descentes glissantes et gadoueuses au possible. À cela, on peut rajouter le brouillard épais qui empêche de lire le terrain et qui force à ralentir. Ces conditions ont d’autant plus demandé de vigilance et de concentration pendant la course. Nous avons tous eu très froid (trempés jusqu’aux os) et avons dû redoubler d’efforts pour relancer sur le faux plat. Cette nuit était difficile, et j’avais hâte d’arriver. Mais quand j’ai franchi la ligne d’arrivée, j’ai senti une fierté et ce sentiment de plenitude que je n’ai jamais ressenti dans aucun autre sport.

Qu’est-ce qui te motive à courir ?

J’ai commencé en 2010 à courir occasionnellement, lorsque j’habitais encore en Haute-Saône. Quand j’ai déménagé pour les études – en 2012, je me suis mise à courir plus régulièrement parce que ça me permettait de renouer avec moi même et d’évacuer le stress du quotidien. Depuis, j’ai beaucoup progressé et je cours principalement pour le sentiment de liberté et de légèreté que ce sport procure !

Comment as-tu connu l’application RunMotion Coach ?

Dans un événement qui parlait de startups dans le sport.

Qu’est-ce que tu préfères dans l’application ?

Le côté motivant. J’ai choisi un coach autoritaire pour préparer ma Saintexpress car j’en avais besoin, si proche de mon objectif. Quelqu’un pour me mettre des coups de pieds au derrière, haha.

Quel est ton prochain défi sportif ?

Je suis en train de préparer ma saison 2020, et n’ai pas encore déterminé mon prochain objectif. Je dirais que pour le moment, mon but est de pouvoir concilier crossfit et course à pied, pour prendre du plaisir dans ces deux sports !

Bonne récupération Dany, coach Philippe t’attend de pied ferme pour la saison 2020 😉