Bikepacking : comment organiser son voyage à vélo ?

bikepacking

Tu souhaites découvrir ta région, ton pays ou même l’étranger à vélo ? Le bikepacking est fait pour toi. Voyager léger tout en pratiquant une activité sportive très complémentaire à la course à pied. Comment organiser son projet de bikepacking ? Voici nos conseils qui feront de toi un vrai bikepacker.

Bike packing VS cyclotourisme

Avant toute chose, qu’est-ce qui différencie le bikepacking et le cyclotourisme ? A vrai dire… pas grand chose ! Le principe reste le même, voyager avec son vélo sur plusieurs jours, plusieurs semaines. Toutefois, le bikepacking est plus dans l’esprit aventure. Les routes empruntées sont des chemins, des sentiers. Le cyclotourisme se pratique plutôt sur route.

Dans la pratique du bikepacking, tout est optimisé : les rangements (sacoches), le vélo… Les bikepackers sont généralement moins chargés que les cyclotouristes.

Partir à l’aventure en bikepacking

Si tu te lances dans une première expérience de bikepacking, tu vas surement faire des erreurs, oublier du matériel ou en prendre trop. Nous te donnons avant tout, quelques conseils principaux pour réussir cette grande première. Cependant, n’oublie pas d’adapter ces conseils en fonction de la durée de ton aventure et des chemins que tu vas emprunter.

Partir à l’aventure c’est aussi prêter attention à la météo. Si tu n’es pas contraint par des dates précises, tu peux partir quand la météo le permet (nuageux, soleil, chaleur supportable…). Si tu es bloqué par des dates, ça ne t’empêche pas de jeter un coup d’œil à aux conditions. Tu pourras adapter le matériel à prendre et ton itinéraire (point d’eau, endroits pour dormir…).

Prévoir son itinéraire

Pour une aventure de bikepacking réussie, il est nécessaire de prévoir ton parcours ! Pour la simple et bonne raison que si tu prévois un itinéraire de 500km tu n’auras pas besoin du même matériel que si tu prévois de faire 1000km.

Il y a d’autres avantages à tracer ton parcours avant de partir : connaître les différents endroits de ravitaillement, combien de kilomètres et de dénivelé feront chaque étape, où dormir, anticiper les routes fermées… Certains bikepackers profite de cette aventure pour découvrir les lieux dans lesquels ils passent. Tu peux prévoir des étapes plus courtes, partir tôt le matin et arriver dans l’après-midi pour avoir le temps de faire un tour dans la ville étape en fin de journée.

Tu peux tracer ton itinéraire sur des applications puis exporter un fichier GPX pour le mettre dans ta montre ou ton compteur vélo.

Choisir son vélo de bikepacking

bikepacking

Comme expliqué précédemment, le but du bikepacking est d’être autonome et léger. Le choix du vélo est donc primordial. Lors de cette aventure, tu vas emprunter des routes, des chemins, des sentiers, tu vas même peut-être traverser de petits cours d’eau !

Le vélo parfait du bikepacker c’est un vélo, plutôt léger, confortable, passe partout. A l’heure actuelle, les vélos Gravel sont les plus adaptés pour ce genre d’aventure. Plus les pneus sont épais, plus tu pourras passer partout mais tu auras plus d’adhérence sur les revêtements en bitume.

N’oublie pas que tu dois ajouter à ton vélo les sacoches de rangement.

Quelles sacoches de bikepacking choisir ?

Selon l’itinéraire que tu as prévu, tu auras besoin de plus ou moins de matériel. Tout dépend aussi du lieu où tu pars à l’aventure (région humide, chaude, tempérée…)

Contrairement aux cyclotouristes, les bikepackers n’utilisent pas de portes bagages ou de paniers mais des sacoches légères conçues exprès pour cette pratique. Il existe trois emplacements clés pour installer tes sacoches : la tige de selle, le guidon et le cadre. La taille d’une sacoche est exprimée en Litre (L).

Petit conseil, préfère acheter des sacoches imperméables. 😉

Check-list pour ton aventure de bikepacking

Une liste de matériel que tu peux mettre dans tes sacoches pour ton prochain projet bikepacking. Adapte cette liste en fonction de ton itinéraire, de la météo, de la taille de tes sacoches etc…

  • Pour le vélo : casque, sacoches, chambre à air, pompe, outils multifonctions, éclairage, démonte-pneus, kit de réparation…
  • Pour dormir : une tente, un hamac, une bâche, un sac de couchage, un oreiller…
  • Pour manger : un réchaud, un combustible, un briquet, une boîte, des couverts…
  • Pour s’habiller : cuissard, maillot de cyclisme, manchettes, casquette, chaussettes, sous-vêtements, vestes et pantalons imperméables, vêtements chauds…
  • Pour l’hygiène : dentifrice, brosse à dents, papier toilette, crème solaire…
  • Pour les premiers secours : petites trousses avec des pansements, du désinfectant, un tir tiques, une paire de ciseaux, bandages…
  • Pour s’orienter : un GPS (montre ou compteur vélo) avec le tracé, téléphone portable, batterie externe, chargeur, piles supplémentaires, une carte…

Tu es prêt pour cette nouvelle aventure en bikepacking. Bon courage pour cette nouvelle expérience qui te sera très complémentaire dans la préparation de tes courses ! Retrouve nos conseils sur nos réseaux sociaux.

Alanis DucAprès avoir foulé le tartan, Alanis se tourne vers la course en montagne en 2019 et a couru aux Championnats d'Europe. Si tu envoies un message sur nos réseaux sociaux, c'est elle qui te répondra.