Guillaume Adam

Finir son marathon olympique, le rêve de John Akhwari

Finir ce marathon olympique, le rêve de John Akhwari
« Mon pays ne m’a pas envoyé à 8000 kilomètre pour prendre le départ de la course, ils m’ont envoyé à 8000 kilomètres pour finir la course. » Cette phrase de John Stephen Akhwari est une source d’inspiration pour des milliers de personnes aujourd’hui encore !

Une chute à mi-course

Le Tanzanien John Stephen Akhwari participe au marathon des Jeux Olympiques de Mexico en 1968. Peu avant la mi-course, il tombe et se blesse gravement au genou droit. Il se fait bander la jambe puis reprend la course en boîtant, alternant marche et course. Il tient absolument à finir, non seulement pour lui mais pour son pays tout entier !

La médaille d’or du courage

Le vainqueur, l’Ethiopien Mamo Wolde remporte la course en 2h20’26. Un peu plus d’une heure plus tard, John Akhwari entre dans le tunnel d’accès au stade. Le stade a déjà commencé à se vider mais les quelques milliers de spectateurs restés dans le stade acclament leur héros et lui adressent la médaille d’or du courage ! Le Tanzanien franchit la ligne d’arrivée, la jambe bandée et boîtant, en 3h25’27 à une très méritante 57ème et dernière place (sur les 75 coureurs au départ).

John Akhwari a ensuite continué sa carrière pendant une dizaine d’année avec notamment une cinquième place aux Jeux du Commonwealth sur marathon en 2h15’05.

Et vous, êtes-vous prêts à aller au bout de vos rêves de marathon ? 😉

Revivez la course de John Akhwari au marathon de Mexico dans cette vidéo.