Romain Adam

Vivre le rêve kenyan lors d’un stage d’entraînements à Iten

Stage entraînements Kenya ItenDe plus en plus d’athlètes européens, inspirés par les illustres coureurs tel Mo Farah ou Bob Tahri, partent effectuer un stage d’entraînement au Kenya, à Iten ou ailleurs. C’est un excellent moyen de comprendre la suprématie kenyane en demi-fond et fond, découvrir la culture du Kenya et de profiter des bienfaits d’un stage en altitude, surtout l’hiver dans les conditions météos favorables du Kenya.

Je suis allé au Kenya l’hiver dernier, voici quelques conseils pratiques et recommandations pour aider les coureurs qui souhaitent vivre l’aventure d’un stage d’entraînement au Kenya.

Tout d’abord, sachez qu’il y a différents lieux possibles d’entraînement, même si je vais vous parler d’Iten plus particulièrement, mondialement connu, à 2300m d’altitude. Les parcours sont très vallonnés, ce qui pousse certains athlètes à privilégier Eldoret (2100m d’altitude) ou Nyahururu en particulier pour les marathoniens, situé au niveau de l’équateur.

Hébergement en pension complète à Iten

Les centres les plus prisés, tout confort, avec salles de musculation, sont :

– Kerio View : centre tout confort, avec vue imprenable sur la Vallée du Rift, point de départ d’un spot de parapentistes qui viennent du monde entier. Les repas sont variés, d’une grande qualité. Clientèle variée entre coureurs, parapentistes et touristes.
Prix par personne entre 60€ (chambre triple) et 80€ (chambre simple) par nuit, en pension complète.
Le site internet du Kerio View

Le Kerio View à Iten

Autres centres, moins chers :

– Lornah Kiplagat High Altitude Training Center : centre géré par la championne Lornah Kiplagat, qui accueille de nombreux athlètes, des professionnels mais aussi des amateurs, avec piscine et masseurs. Il y a même une piste en tartan accessible gratuitement pour les clients (10 € sinon).
Prix par personne d’environ 50-60€ par nuit, en pension complète.
Le site internet du Lornah Kiplagat High Altitude Training Center

Le Lornah Kiplagat High Altitude Training Center

– Belio Guest House : ancien centre Adidas, géré aujourd’hui par la championne Sylvia Kibet, avec moins de places disponibles, à un prix de 35€ par nuit, en pension complète (service à table et pas en buffet comme les deux premiers centres).
Le site internet du Belio Guest House

Belio Guest House à Iten

– Keellu Resort Centre : à partir de 25 €

– L’athlète français Bob Tahri vient également d’ouvrir son centre : le Tahri Athletic Center.

– Louer un appartement dans le centre d’Iten : à plusieurs et se faire à manger, pour seulement une dizaine d’euros par personne et par jour (conseil plutôt pour ceux qui y sont déjà allé au moins une fois).

Transport jusqu’à Iten

Pour se rendre en avion jusqu’à Iten, il y a diverses possibilités, avec ou sans escales (parfois à Dubaï), à partir de 500 euros aller/retour. Cela monte à 1000 euros sans anticipation. Veuillez à prendre une compagnie fiable (parfois la compagnie peut changer les dates si l’avion n’est pas assez rempli) et au maximum une escale pour éviter les mauvaises surprises.
Sur place, le vol interne jusqu’à Eldoret est possible (nous vous le conseillons au moins pour le retour pour éviter d’accumuler la fatigue, puisque les routes ont de très nombreux dos d’âne). Le transport interne peut se faire en matatus (les minibus kenyans), mais avec un gros sac il est préférable de prendre un bus (Busbud par exemple pour 15 euros, à réserver en ligne), et compter bien 7 heures de route. Il faut néanmoins prendre un taxi pour aller à la gare routière (compter 30 minutes).
La liaison Eldoret – Iten se fait en matatu (100 shillings, soit 1 euro) ou taxi en 30-40 minutes. L’expérience matatu est à vivre au moins une fois (on est parfois jusqu’à 20 personnes dans un minibus !), ou même le trajet Eldoret – Iten en moto pour 800 shillings.

Courir avec les champions au Kenya

Médical au Kenya

Les vaccins recommandés sont ceux de l’hépatite A et de la fièvre jaune, surtout pour ceux souhaitant faire un safari. Les risques de malaria sont réduits à Iten, du fait de l’altitude, d’autant que les moustiques ne sont présents que la nuit et que la plupart des hébergements proposent des moustiquaires. Mais il vaut mieux avoir les médicaments contre le malaria avec soi. Demandez conseil à votre médecin.
Les capsules pour assainir l’eau sont indispensables pour l’eau du robinet, et bien veiller à faire bouillir l’eau ou le lait.

Sécurité

Le Kenya est un pays en voie de développement, avec des zones plus pauvres que d’autres, mais on ne se sent, globalement, pas en insécurité. La police est très présente, notamment sur la route. Les Kenyans sont respectueux, souvent accueillants, même s’il convient de faire attention à Nairobi, surtout le soir, comme dans bon nombre de capitales dans le monde. Iten est une petite ville paisible de campagne, à aucun moment nous ne nous sommes sentis en insécurité.

Les lieux de visites au Kenya autour d’Iten

Le Kenya, ce n’est pas seulement Iten. Vous pouvez gravir le Mount Kenya en phase d’acclimatation (paysages à couper le souffle et permet de s’acclimater entre 3000 et 5000m d’altitude avant d’aller à Iten -> compter 200 euros de taxi pour 4 personnes).
Les Lac Baringo et lac Bogoria ne sont pas très loin d’Iten (2h30-3h de route) et méritent le détour, par exemple lors d’une journée de repos, avec une faune et flore fabuleuse, notamment des flamants roses et oiseaux multicolores.

Bon séjour au Kenya !