RunMotion

La RunMotion Race : une reprise en douceur pour Margot !

La RunMotion Race : une bonne motivation pour Margot !

Pour Margot, courir a toujours été synonyme de liberté ! Voici comment elle définit sa pratique : « Accompagnée de préférence, toujours motivée et plutôt dans un esprit de convivialité que de compétitivité. Ma pratique est aussi régulière que sérieuse et met toujours en avant la notion de plaisir. Et… je l’accompagne souvent d’un peu de chocolat pour allier l’effort au réconfort ! » Nous aussi on adore prendre quelques carreaux de chocolat après nos sorties running 🍫 😉

Comment s’est passé la RunMotion Race (course virtuelle le 5 juillet) ?

Dès la fin du confinement, j’ai rapidement senti le besoin de reprendre la course à pied. Si j’ai stoppé celle-ci pour des raisons familiales pendant cette période un peu particulière, j’ai tout de même continué les séances de renforcement musculaire et de cardio. Un choix assumé et payant, ma première sortie s’est passée dans de bonnes conditions. Drivée par les conseils du coach de l’application, ma reprise a été faite en douceur et sans douleur.

Quand l’annonce de la RunMotion Race a été faite, j’ai tout de suite sauté sur l’occasion pour me lancer un petit défi. « Je tente les 10, allez go ! ». Nouveau challenge paramétré dans mon appli, six semaines de prépa m’attendent donc ! A raison de 3 séances par semaine, je me rapproche doucement de mon objectif, 5km passe facilement, puis 7 puis 8. Les 10 ne sont pas loin mais des changements professionnels viennent chambouler un peu ma préparation et entraîne, par la même occasion, un peu de fatigue. Pas de panique, la RunMotion Race c’est avant tout un défi personnel, si courir 5km dans de bonnes conditions me procure plus de sensation que d’en enchaîner 10, cela reste une petite victoire pour moi-même malgré tout.

J’arrive donc le jour J avec un nouvel objectif et une bonne motivation ! Je suis finisher de la RunMotion Race le 5 juillet, avec fierté. Et il me tarde déjà de savoir si une nouvelle édition aura lieu pour me relancer sur 10 km cette fois ! Mon dernier objectif s’est donc bien passé, j’ai su écouter mon corps. Revoir parfois ses objectifs à la baisse ne doit pas être synonyme d’abandon, au contraire, c’est plutôt positif et l’important c’est de passer la ligne d’arrivée !

Qu’est-ce qui te motive à courir ?

Je ne suis pas née avec la course à pied dans la peau, je l’ai même découverte assez tardivement. Et pourtant, le champ de possibilités qu’offre cette discipline est l’une de mes principales motivations à la pratiquer. Seul ou à plusieurs, à chacun son rythme, à travers les rues ou dans les champs, pour une durée de 30 minutes ou moins même ou bien plus aussi, une sortie running ne demande qu’à enfiler une paire de baskets et à sortir de chez soi. Elle laisse une totale autonomie à ses pratiquants. L’important, pour moi, est vraiment de me faire plaisir, de courir à ma façon avec cette vraie sensation de liberté d’aller là où ma motivation me mène. Et si je peux, de surcroît, partager ce moment avec des amis, il y a comme de la perfection dans l’air !

Comment as-tu connu l’application RunMotion Coach ?

J’ai découvert l’application sur un blog consacré aux Start Up émergentes. Un article était consacré à cet outil novateur dans le secteur du running. J’ai rapidement été séduite pas ce concept que je ne connaissais pas mais aussi et surtout par l’accompagnement personnalisé et régulier qu’il proposait.

Qu’est-ce que tu préfères dans l’application ?

L’accompagnement personnalisé d’un coach qui nous ressemble mais nous motive aussi. Après ma grossesse, j’ai tardé à reprendre la course à pied. Je ne savais pas vraiment par où commencer et si mon corps était prêt à reprendre. Même si l’application ne propose pas encore de suivi personnalisé à ce sujet, elle offre déjà la possibilité de recourir en douceur avec un rythme adapté. Le tout à travers des séances variées et nécessaires pour s’assurer une bonne reprise. L’approche consacrée au renforcement musculaire est très importante également à mes yeux et le fait de pouvoir accompagner mon programme par des tours de gainage et autres exercices du genre apporte un réel plus à cet outil.

Quel est ton prochain défi sportif ?

Je préparais l’écotrail de Paris en mars dernier. La course a été reportée en octobre prochain. Je vise les 18 kilomètres. Coach, on se lance bientôt dans la phase de prépa ? Et puis, en parallèle, si RunMotion nous lance un nouveau défi à la rentrée, je suis partante aussi ! Participer à une course à distance a aussi son petit côté pratique !

Bravo Margot pour la RunMotion Race, et coach Joy, coach Philippe ou coach Socrate se fera un plaisir de t’accompagner pour l’écotrail ! Très bel été à toi et tes proches !