Romain Adam

Comment choisir ses bâtons de trail

Courir avec des bâtons en trail en montée

Lorsque tu fais du trail, à l’entrainement ou en compétition, tu peux te poser la question de l’utilité de prendre des bâtons. C’est particulièrement recommandé sur les efforts longs et lors de dénivelés importants. Voici nos conseils sur comment choisir les bâtons de trail qui te correspondent.

Parmi les différents critères pour bien choisir son bâton de trail : le poids, le matériau, la poignée, la pliabilité, et la taille.

La tige du bâton : le matériau et le poids

Le type de matériau de la tige va déterminer le poids et la stabilité du bâton. On retrouve l’aluminium et le carbone principalement. L’aluminium est plus lourd, mais souvent plus solide, avec des appuis solides à tout épreuve. Le carbone est plus léger et donc privilégié par les coureurs souhaitant le poids minimal. Néanmoins sa souplesse et parfois la fragilité (notamment pour les bâtons pliables) donnent des appuis moins solides.

Au bout de la tige se trouve la pointe du bâton, il faudra regarder sa résistance et voir si l’embout peut être changé car c’est souvent la partie qui se dégrade le plus vite.

La pliabilité des bâtons

On retrouve des bâtons mono-brins, pliables ou téléscopiques, en fonction de s’y on veut replier les bâtons pour les mettre dans le dos sur le plat par exemple. Globalement, on utilise des bâtons mono-brins pour un usage important lors de la sortie trail ou la course et des bâtons pliables pour un usage plus ponctuel.

Le bâton de trail mono-brin est plus stable et solide. Il est très utile sur un kilomètre vertical, car le KV requiert pas mal de force. Retrouvez nos conseils sur l’utilisation des bâtons en montée. Par contre le bâton mono-brin peut être encombrant sur des trail plus plats ou lorsqu’on en a besoin moins de 60% du temps de course.

Un bâton de trail pliable ou téléscopiques est plus mobile. Il faut regarder la simplicité du système, pour les déplier et les replier, et s’entrainer pour le faire naturellement. Il n’y a rien de pire que ne pas arriver à déplier ses bâtons alors qu’il fait super froid et qu’on a les mains gelées (c’est l’expérience qui parla haha). On veille à replier les bâtons lorsqu’on en a pas besoin ou lorsque le passage est vraiment trop technique. On les accroche alors à son sac ou sa ceinture.

Un coureur assidu privilégiera généralement des bâtons pliables, pour plus de mobilité.

Quelles poignées ?

Pour les poignées, on retrouve les poignées en mousse ou en liège. L’intérêt du liège est surtout sa durabilité et prend moins l’humidité. On peut ensuite choisir dragonnes ou gantelets.

La dragonne permet de choisir comment placer sa main, éventuellement changer en cas d’échauffement (sous la main, sous la poignée,…) mais peut avoir une effet plus irritant car sur un point restreint.

Les gantelets permettent une meilleure répartition de la pression, plus de relâchement et potentiellement une meilleure poussée (comme au ski de fond).

Choisir la bonne taille de bâtons de trail

Il est recommandé d’appliquer le ratio 0,67 x sa taille. De manière plus précise, prend un bâton qui, les bras le long du corps, soit à la hauteur de ta main lorsque le coude fait un angle à 90 degrés. Comme pour un bâton de ski.

Quelles sont les marques de bâtons de tral ?

Les marques leader dans le trail sont Leki, Black Diamond et Kinetik. Tu trouveras des batôns en carbone (ultra léger) ou en aluminium sur ce site.

Entraîne toi régulièrement avec les bâtons pour t’habituer à une bonne prise en main pour éviter les ampoules ou brûlures. Habitue toi aussi à utiliser le système d’ouverture / fermeture pour les bâtons pliables, surtout si tu t’entraînes en ville et ne les utilisent pas souvent. N’hésite pas à aller tester différents modèles en magasins.