Marine a battu son record sur les 10km de Lausanne

10km Lausanne

Marine, 25 ans et ingénieur en science du vivant a participé au 10km de Lausanne. Avec un record en 50min55, elle espérait battre son record personnel sur la distance. A côté, Marine fait un doctorat sur la maladie de Charcot. Elle est fascinée par le système moteur de l’Homme. Elle partage son intéressement sur les bienfaits de la santé mentale, la relation corps-esprit sur son compte Instagram @sororitri. Elle nous raconte comment s’est passé son objectif 10km.

Comment s’est passé cet objectif ?

« J’avais très envie de reprendre des objectifs un peu sérieux cette année, après deux ans de néant sportif et par chance, l’institut de recherche où je travaille offre chaque année des dossards pour toutes les courses du 20km de Lausanne, ni une ni deux, j’ai motivé mes collègues et on s’est tous inscrits pour le 10km ! J’ai aussi motivé une amie qui débute en course à pied et lui fait installer RunMotion. Mon objectif premier était de prendre beaucoup de plaisir mais j’admets que j’espérais battre mon RP de 50min55. »

Comment as-tu géré la préparation ?

« Sous le conseil de mon médecin du sport j’ai commencé le triathlon l’été juste avant les 10km (en octobre), je courais alors deux fois par semaine avec les séances RunMotion mais me concentrais quand même plus sur la natation et le vélo, nouveaux pour moi, jusqu’à la réalisation de mon objectif triathlon. Ensuite après deux semaines de pause, je me suis relancée dans la préparation avec cette fois trois séances de course à pied planifiées par RunMotion et une à deux séances de vélo et un tout petit peu de renforcement à côté. Honnêtement, quatre semaines avant la course, je ne pensais pas que j’allais y arriver, j’étais très fatiguée de par une période intense au boulot et mon alimentation laissait à désirer, je le voyais très bien dans mes ressentis aux entraînements et ma fréquence cardiaque au repos. Mais je me suis dit qu’il n’était jamais trop tard, j’ai privilégié le sommeil et l’alimentation et le jour J, je me sentais prête à déplacer des montagnes ! A tel point que je suis partie trop vite mais j’ai serré les dents jusqu’au bout pour avoir ce chrono tant attendu. Je finis donc avec un temps de 48min44 et la fierté de voir mon amie finir son premier 10km avec le sourire, alors merci beaucoup à l’équipe RunMotion. »

Qu’est-ce-qui te motive à courir ?

« Ma motivation à courir est multifactorielle, j’ai d’abord commencé à courir pour perdre du poids adolescente, j’étais mal dans ma peau. A l’époque, ça avait contribué à renforcer des liens très forts avec ma meilleure amie. La course à pied était alors synonyme de plaisir et de prise de confiance en soi, voire même de dépassement de soi, c’est à ce moment-là que j’ai commencé à accrocher des dossards. Depuis, la course à pied fait partie de ma routine et ma meilleure amie, mordue de la discipline, est décédée pendant notre première année d’université. Aujourd’hui, si je cours, c’est aussi pour elle. »

Comment as-tu connu l’application RunMotion Coach ?

« Un ami coureur m’a parlé de vous avant même que l’appli ne sorte ! Vous aviez publié un programme d’entraînement pour tous, spécial course de l’Escalade, sur Facebook je crois et je l’avais suivi. Ça avait super bien marché, j’avais fait un RP et c’était la toute première fois que je m’entraînais de manière aussi disciplinée! Depuis je ne jure que par vous, je suis évidemment passée premium et j’en suis très contente ! »

Qu’est-ce-que tu préfères dans l’application ?

« Le design est vraiment sympa, les possibilités de personnalisation sont biens (choix de coach, affiner sa semaine) et donne l’impression qu’on a réellement un coach qui nous suit ! »

Quel est ton prochain défi sportif ?

« La course de l’Escalade évidemment! La course par bloc d’allure, deux tours du coup, j’aimerais vraiment faire en dessous de 24 minutes, j’ai mis 23 comme objectif. Trop hâte de retrouver l’ambiance mythique de cette course dans la vieille ville de Genève. »

Si toi aussi tu as battu un record ou tu es devenu finisher d’une course, partage nous tes émotions grâce aux success stories. Retrouve nos plans d’entraînements pour tes objectifs sur route dans l’application RunMotion Coach.

Alanis DucAprès avoir foulé le tartan, Alanis se tourne vers la course en montagne en 2019 et a couru aux Championnats d'Europe. Si tu envoies un message sur nos réseaux sociaux, c'est elle qui te répondra.