S’entraîner pendant l’été

s'entraîner l'été

Les températures grimpent progressivement, l’été s’installe c’est une certitude. S’entraîner pendant cette période nécessite d’apporter quelques modifications notamment sur les horaires d’entraînements et ton hydratation. Voici tous nos conseils pour s’entraîner pendant l’été.

Faut-il continuer de s’entraîner l’été ?

Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Tout dépend de ce que tu prépares, ce que tu as prévu cet été. Si pour toi, l’été est synonyme de coupure, inutile de changer des plans. Profite de cette période pour te ressourcer et arriver en forme pour la reprise en septembre. Rien ne t’empêche de faire quelques balades ou tournois de Beach volley pour garder la forme.

Si justement tu as prévu des courses cet été ou à la rentrée, Coach Philippe ne te laissera pas partir en vacances. Il t’accordera tout de même quelques écarts. Et oui, l’été reste l’été…apéro, barbecue, piscine, soleil ! Si tu continues ta préparation pendant cette période nous avons quelques conseils pour toi.

Quel(s) moment(s) de la journée privilégier ?

Qui dit été, dit fortes chaleurs. Avec un mercure qui dépasse souvent les 30 degrés, il est important de prévoir ses entraînements aux heures les moins chaudes. Pour les lève-tôt, les entraînements se feront le matin entre 6h et 9h. Toutefois, ça nécessite de revoir sa prise alimentaire avant l’entraînement. Manger un peu moins ou se lever encore plus tôt pour avoir le temps de digérer.

Ceux qui sont plutôt du soir pourront s’entraîner après 19h selon les régions. Il faut savoir que s’entraîner le soir peut avoir des effets négatifs sur l’endormissement. En effet, faire un effort fait grimper le cortisol, une hormone stéroïdienne qui stimule l’organisme et augmente la vigilance. Ce mécanisme empêche notre système parasympathique de se mettre en route et donc de trouver le sommeil rapidement. Il est donc préférable de faire les séances d’intensités le matin. Ça mettra en jambes pour la journée ! 😉

Pour les sorties longues à vélo ou en montagne, c’est un peu différent. Avec l’altitude, il fait généralement moins chaud en montagne. Cependant, tu peux prévoir de partir en montagne vers 8h et rentrer plus tôt en début d’après-midi. N’oublies pas que l’été est propice aux orages en fin de journée.

L’hydratation le secret de la réussite

s'entraîner l'été

Boire, boire et boire. C’est notre conseil numéro un pour s’entraîner l’été. Tu dois boire en moyenne 2L minimum par jour. Inutile de boire une aussi grande quantité d’un coup. Bois régulièrement, quelques gorgées. Evite de trop t’hydrater pendant les repas.

Pendant l’entraînement, n’oublie pas de partir avec de l’eau, même pour 1h d’endurance fondamentale. Tu transpires beaucoup plus, les pertes hydriques sont plus importantes. Tu peux prendre une eau gazeuse après une séance. En effet, ces eaux contiennent du sodium et des bicarbonates qui favorisent la récupération.

Petit conseil pour avoir de l’eau avec toi à l’entraînement : tu peux utiliser une ceinture, elles sont pratiques tu peux glisser une flasque à l’intérieur. Pour les sorties plus longues, les sacs d’hydratations trail seront parfaits.

L’été, la période préférée des traileurs

Si pour les spécialistes de la route, l’été est une période un peu creuse, les traileurs l’attendent avec impatience. L’été est synonyme de sorties longues que ça soit à vélo ou en montagne.

Bien gérer ses sorties longues pendant l’été c’est avant tout avoir le bon matériel. Lorsque tu pars en montagne, n’oublies pas que la météo peut être rapidement changeante. Même si le ciel ne semble pas présenter de risque d’orages en début de journée, on peut parfois se faire surprendre un peu plus tard dans la sortie. N’hésite pas à prendre une veste imperméable dans ton sac de trail.

Côté alimentation et hydratation, si tu as des points d’eau sur ton parcours, tu pourras remplir facilement tes flasques. Nous te conseillons de partir avec 1L et plus si tu n’as pas de moyen de te ravitailler. Pour l’alimentation, notre conseil est simple : mieux vaut avoir plus que pas assez.

Toujours utile mais peu d’entre-nous y pensons : le tire tique, une couverture de survie, un Opinel, une petite trousse de secours…

S’entraîner l’été c’est tout à fait possible. Maintenant que tu as les clés en main, à toi de jouer.

Alanis DucAprès avoir foulé le tartan, Alanis se tourne vers la course en montagne en 2019 et a couru aux Championnats d'Europe. Si tu envoies un message sur nos réseaux sociaux, c'est elle qui te répondra.