Guillaume Adam

Des foulées pour renaître, l’histoire inspirante de Jean-François Lajeunesse

Des foulées pour renaître
Chacun a une histoire singulière avec la course à pied. Vous avez peut-être déjà lu l’histoire de Steve Way, fumeur en surpoids, transformé en champion de marathon ou celle de Deirdre Larkin, qui commença à courir à 78 ans pour lutter contre l’ostéoporose. La renaissance de Jean-François Lajeunesse après des années d’addiction est elle tout aussi inspirante !

Une descente aux enfers pour cet ancien coureur

Après des années d’errances à cause de l’alcoolisme et du tabagisme, Jean-François dépasse le quintal sur la balance. Cet ancien conseiller municipal se retrouve quasiment à la rue.

Il lui aura fallu un déclic un jour de printemps pour repartir de l’avant, à l’âge de 45 ans. Son fils Quentin lui rend visite et lui raconte avoir couru avec son oncle le matin même. Ce footing en famille pourrait paraître anodin mais il fait à Jean-François l’effet d’un électrochoc. Il est incapable de pouvoir courir avec son propre fils, alors que dans sa jeunesse il avalait les kilomètres, jusqu’à 100 par semaine. Il avait même eu l’occasion de courir avec Jacky Boxberger et Michel Bernard, les champions des années 60.

La course à pied plus forte que ses addictions

En 15 jours, après 20 ans d’addiction, il arrête tout. Il achète une paire de chaussures puis se remet à sortir pour marcher, s’aérer l’esprit. Petit à petit, il trottine, de plus en plus longtemps. Les kilos fondent, les sensations reviennent et les carnets d’entraînement se noircissent. Jean-François en est certain : « La course à pied m’a sauvé la vie. »

Dans sa « nouvelle vie », il enchaîne les courses, 10km, semi-marathons et marathons (3h22 à Nantes en 2010). Vous aurez peut-être l’occasion de rencontrer Jean-François, 62 ans, dans les pelotons de coureurs, principalement dans l’Ouest de la France. Il mène désormais une vie équilibrée entre sa passion pour la course et des actions pour les personnes marginalisées.

Son livre Des Foulées pour Renaître retrace son parcours, plein d’humilité et d’humanité. Chacun pourra y trouver de l’inspiration pour rebondir grâce à la course à pied.

Des foulées pour renaître de Jean-François Lajeunesse

Crédit photo : Vincent Lyky