Vincent bat son record sur le Marathon de Berlin 2023 !

Vincent a eu l’occasion de courir l’un des marathons les plus rapides au monde : le Marathon de Berlin. Au prix d’une belle préparation RunMotion Coach, il a explosé son record sur la distance (8 minutes de gagnées sur sa précédente marque). Pour RunMotion Coach, il revient sur sa course qui, vous le verrez, lui a laissé un souvenir impérissable...

Vincent sur les derniers mètres du Marathon de Berlin, avec la porte de Brandebourg en fond.

Comment s’est passé ton Marathon de Berlin ?

Mon Marathon de Berlin s’est parfaitement déroulé. Pour mon 5ème Marathon le but était de descendre sous la barre mythique des 3h, ce que j’ai réalisé en battant mon précédent record, qui était de 3h06, avec un chrono de 2:57:50.

Tout ce que j’avais planifié, et avec l’expérience maintenant je me rends compte que tout doit être parfaitement planifié pour le Marathon, s’est déroulé comme prévu. Et je pense que c’est la clé de cette réussite. Niveau gestion de l’effort, je suis resté les 30 premiers kilomètres sur la FC que je m’étais fixé entre 85% et 90% de FCM, les sensations étaient très bonnes mais je n’ai pas accéléré je me disais que dans le pire des cas je pourrais accélérer sur la fin.

Et j’ai eu raison, l’expérience a payé car il s’avère que je n’ai pas pu accélérer sur la fin, avec des tous petits débuts de crampes aux ischios à 5km de l’arrivée mais que j’ai réussi à gérer en changeant un tout petit peu la foulée, comme quoi cette gestion de l’intensité à garder pendant + ou – 3h est primordial, je n’aurai pas voulu passer la porte de Brandebourg en marchant. Je suis fier également de ma régularité en passant le premier semi en 1:29:00 et le deuxième en 1:28:50, un tout petit négative Split mais un Négative split quand même.

Niveau nutrition et hydratation je me suis fixé à mon plan prévu, une barre avant la course, un gel tous les 6km jusqu’à l’arrivée, et ravitaillement sur tous les ravitos en eau en plus des 750ml de boisson énergétique que j’avais avec moi. Je pense que tout ceci m’a permis de réaliser à mon niveau du jour la course parfaite.

Le parcours du Marathon de Berlin est magnifique, de grandes lignes droites, des passages dans la ville magnifique (au passage c’est une superbe ville), pas un virage serré, le parfait combiné pour réussir un superbe chrono. Et une organisation au top, n’oublions pas que nous sommes sur l’un des 6 majors.

Ma motivation pour cet objectif était vraiment au top, sachant que je voyais lors des dernières semaines que mes données étaient en cohérence avec ce que je visais comme chrono. Mais le jour J d’un marathon tout peut se passer donc j’ai quand même été attentif à tous les détails évoqués avant jusqu’au bout.

J’avais gagné ce magnifique dossard et séjour dans un concours organisé par RunMotion Coach, merci encore, et l’organisation par Contrastes Running était parfaite. Emplacement de l’hôtel très bien, visite de Berlin le samedi matin, au calme dans la chambre l’après-midi, et départ le dimanche en groupe.

Améliore toi avec runmotion coach !

Bénéficie d'un entraînement personnalisé, entièrement adaptable en fonction de tes compétences, ton emploi du temps et tes objectifs.

Une anecdote sur ton Marathon de Berlin ?

Si j’avais une anecdote pour ce marathon, ce serait le passage sous la mythique porte de Brandebourg, qui a un sens historique immense pour ce qu’elle représente, et de pouvoir finir le dernier kilomètre d’un marathon où vous êtes en train de battre votre record en passant sous cette porte, rien que d’y repenser j’en ai encore des frissons et de l’émotion. Et ces derniers mètres avec d’autres concurrents qui sont sans doute eux aussi en train de réaliser leur exploit c’est magnifique, on se congratule à la fin français, australien, allemand… Le marathon n’a qu’une seule langue.

Comment as-tu géré la préparation du Marathon de Berlin ?

J’ai commencé la préparation du Marathon de Berlin après m’être accordé une semaine de repos après mon Grand Raid de L’Ultra Marin que j’avais terminé à la 146ème place en 25:01:21.

Ma préparation pour le Marathon de Berlin a duré 11 semaines, à raison de 6 séances de course à pied par semaine et une séance de vélo, plan que j’ai tenu à 90%.
Je sentais pendant cette préparation au fur mesure que nous approchions de l’objectif que les données étaient bonnes, que la progression était là. J’avais un peu de doute au tout début sachant que j’avais fait beaucoup d’endurance dans l’année pour préparer mon 100km et mon ultra de 175km, mais dès les premières semaines où j’ai remis les séances de vitesse, les doutes se sont envolés.

Qu’est-ce qui te motive à courir ?

Ce qui me motive, c’est le plaisir de courir, bouger, sentir que je progresse, me dépasser et atteindre des objectifs que je me suis fixé, afin d’essayer de me rapprocher de mon potentiel maximum à l’instant T. Ce qui me motive également c’est de découvrir différentes choses par exemple cette année j’ai fait sur route la distance de 10km, le semi, le marathon, le 100km, l’ultra de 175km, j’ai fait en trail du 20 jusqu’à 80 kilomètres, faire différentes choses, distances et terrains amène une extrême richesse. 


Et être dans la nature, se retrouver avec soi-même, et oublier un peu ce monde qui va bien trop vite pour nous de nos jours. Et n’oublions pas que nous sommes fait pour courir tout simplement.

Comment as-tu connu l’application RunMotion Coach ?

J’ai connu l’application quand je cherchais une manière simple d’avoir des séances d’entraînement à réaliser afin de pouvoir progresser, et ne pas faire n’importe quoi en faisant seulement des sorties sans but et sans savoir comment les construire.

Qu’est-ce qui t’a encouragé à télécharger et tester l’application ?

Au tout départ je voulais des entrainements en course à pied pour m’aider dans ma pratique du cyclisme et RunMotion Coach avait un programme « endurance et explosivité » pour un autre sport. Je l’ai suivi et c’était parti. Les résultats se sont ressentis dès le départ. Et puis la course à pied a pris de plus en plus le dessus. J’utilise RunMotion Coach toute l’année maintenant et je me suis même, pour la première année, consacré entièrement à la course à pied..

Qu’est-ce que tu préfères dans l’application ?

La personnalisation des entraînements, la facilité pour aménager nos semaines d’entraînements, le côté très intuitif de l’appli, l’export des entraînements dans les différentes montres GPS. Et tout simplement le fait que tu as ton programme auquel tu fais confiance et que tu pars seulement courir sans prise de tête en suivant les séances demandées, qui vont te faire atteindre ton objectif de départ et progresser. J’aime également la possibilité maintenant de mettre des objectifs secondaires dans la préparation de l’objectif final, cela construit des plans vraiment aboutis et cohérents.

Quel est ton prochain défi sportif ?

Pour finir l’année riche de 2023 ,le dernier objectif sera le Marathon de La Rochelle le 26/11, où j’espère pourquoi pas passer encore une fois sous la barre des 3h et peut-être même battre une nouvelle fois mon record, on verra. Et pour 2024 ce sera articulé autour de L’UTDC du Trail Alsace Grand Est by UTMB sur 175km et 6500m de D+.

Bravo Vincent, tu l’as bien mérité cette médaille ! Bon courage pour tes prochains défis 💪

Avatar photo
Matteo SelleriLa course à pied est une longue histoire d’amour pour Matteo. Il débute ce sport un peu “par hasard” en 2015 avant d’en tomber rapidement amoureux. Il est en charge de la communication de RunMotion Coach.

Tout ce qu'il te reste à faire, c'est courir.

L'appli RunMotion Coach te prépare ton plan d'entrainement personnalisé pour réussir tes objectifs running (10km, semi, marathon, trail, ultra-trail, perte de poids...).
Plus de 500 000 coureurs l'utilisent déjà, et toi ?

Télécharger

You have Successfully Subscribed!