Courir tous les jours : streak running, est-ce bon ?

Le streak running, c'est courir tous les jours

Le running est parfois une histoire de modes et de tendances, lancées par tel ou tel magazine. Vous avez peut-être déjà lu un article sur le streak running, cette mode venue de nos amis anglo-saxons ! “Streak” pourrait être traduit par une série en cours, c’est donc courir tous les jours de l’année au moins 1 mile (1,6km) .

Si courir tous les jours peut être positif pour installer une routine, il est en revanche dangereux à moyen terme. Nous verrons ces dangers et pourquoi faire du sport ou une activité physique tous les jours est en revanche plus bénéfique !

Courir tous les jours pendant 52 ans

Le Britannique Ron Hill a couru tous les jours de 1964 à 2017 ! Déçu d’avoir terminé 19ème du marathon des JO de 1964, il décida de s’entraîner davantage et de ne plus prendre un seul jour de repos. Le vainqueur du marathon de Boston 1970 aurait couru chaque jour pendant 19 032 jours ! Seule la maladie le contraint à arrêter sa série à l’âge de 78 ans.

Le streak running est devenu un mode de vie plus grand public au Royaume-Uni et aux Etats-Unis lors du premier confinement lors de la crise du covid 19. Le minimum admis est de courir 1 mile, soit 1,6km chaque jour.

Les avantages de courir tous les jours

Courir tous les jours a un avantage, celui de découper sa semaine d’entraînement en plusieurs séances. L’organisme assimilera mieux disons 30km en 7 sorties, que 30km en 1 sortie.

Lorsque l’on revient de blessure, reprendre progressivement avec des sorties 20 à 30 minutes, alternant 5min de course et 1min de marche permet de réhabituer son corps progressivement.

Lorsque l’on court tous les jours, on ne se pose pas non plus la question si on va courir ou pas, on y va ! Pour installer une routine, c’est quelque chose d’intéressant.

Néanmoins si après une dure journée de travail et que c’est le déluge dehors, c’est sans doute plus sage de renoncer à sortir courir que d’y aller à contre cœur. Surtout si c’est simplement pour faire 2km juste pour continuer sa série en cours. Si parfois on va courir juste pour suivre son plan d’entrainement, l’envie doit être présente le plus souvent possible.

On peut alors remplacer la séance de running par une petite séance de PPG à l’intérieur ou du yoga pour se sentir bien. Et ce sera largement aussi bénéfique, voire plus !

Se dire de faire du sport chaque jour est en général plus sain et même si on est malade, notamment en cas de fièvre, on peut toujours faire quelques étirements ou un peu de yoga, sans solliciter le cardio.

Les dangers du streak running

Si tu as mal au genou ou pire une déchirure, et que tu veux continuer ta série, est-ce que tu vas courir ? Les blessures demandent souvent un peu de repos, pas toujours total mais c’est aussi une alerte du corps qu’il faut prendre en compte.

S’obliger à aller courir coûte que coûte fait que l’on a tendance à moins s’écouter. La course à pied peut générer des micro-traumatismes et le repos permet de régénérer les tissus. Quand on suit un entrainement structuré, la récupération, et parfois un jour de repos, est aussi primordiale.

Pour progresser en course à pied, il est nécessaire de courir une bonne partie de sa semaine en endurance fondamentale, c’est-à-dire à faible intensité. Le fractionné est aussi intéressant pour progresser, avec un minimum d’échauffement de 15 à 20 minutes avant.

Si tu veux progresser en course à pied, il est souvent plus intéressant de faire 3 ou 4 entrainements structurés par semaine plutôt que d’en faire 7 toujours à la même intensité.

Lorsque je courais en équipe de France sur 1500m, j’ai déjà fait un mois de streak running à 10 entrainements hebdomadaire, en allant courir parfois 2 fois par jour. On cherche à créer des adaptations physiologiques à ces stimuli. Mais la fatigue générée est importante, et les jours de repos avant la période de compétition étaient importants pour arriver en pleine forme. Avec un peu de recul et maintenant que je suis convaincu de l’intérêt de l’entrainement croisé, je pense que ça aurait été plus bénéfique de remplacer quelques séances de course à pied par du vélo.

Si tu veux essayer le streak running, libre à toi de te lancer, pense néanmoins à t’écouter et à remplacer un run par un autre sport ou par du yoga de temps en temps, à coup sûr ton corps et ton mental te remercieront !

Guillaume Adam1er Français au Marathon de New York 2019 (2h26), entraîneur et passionné de trail. Guillaume est ingénieur et auteur des algorithmes qui te fournissent tes séances d'entraînement.